Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Humeur du soir


    podcast
    I need a guy – The Lovettes

    Lire la suite

  • 13 again

    Quand j’avais 13 ans, on était en plein dans la période Boys-Band en France. 2BE3, G-Squad toussa toussa. Moi, je préférais déjà les chansons en anglais. Alors, j’étais fan des Worlds Apart. Tout est parti d’un(e) massacre reprise de Goldman (et puis, tout est parti d’un beau brun aussi, soyons honnêtes) (Cal) (oui je me rappelle encore de son nom) et me voilà tombée dans un puits sans fond. Fan je l’étais. Fan qui achetait des tonnes de magazines (qui ne se souvient pas de Star Club ?), pour en découper soigneusement les articles pour les ranger dans un classeur agrémenté de cœurs et de paillettes (oui, j’étais tarte). Fan à en tapisser les murs de ma chambre. A en écouter en boucle les cd (moment de silence en l’honneur de mes parents. Et de mes voisins) et à enregistrer les émissions de télé où ils chantaient en play-back. Le point culminant de ma vie de fan, ça a été leur concert. Sous un chapiteau parce qu’on avait pas de salle de concert à cette époque-là. Vous voyez les fans dont Yann Barthès se moque ? Ça aurait presque pu être moi. Et puis, un jour, je ne sais pas pourquoi, comme ça, brusquement, j’étais guérie.

    Si je vous raconte ces moments peu glorieux de mon adolescence, c’est parce que parfois, j’ai l’impression d’avoir un peu 13 ans à nouveau. Mais comment résister à ça ? Comment résister à Simon ?

    Musicalement, j’aime. Et ce sourire, cette énergie, ce déhanché. Pour un peu, là, je vous aurais copié / coller un cœur.

    Allez, soyons fous.

    C’est bientôt mars ?!

  • Humeur du jour

    Idée piochée ici et là, notamment chez Shopgirl. Une humeur, une envie, et une série ou un film qui résument le tout…

    Il neige depuis ce matin. Je traînais sur Tumblr et voilà…

    Lire la suite

  • All I want is...

    Il y a un tag qui tourne sur la blogo’ ces derniers temps. All I want for Christmas is… J’aurais pu le faire, et vous dire que celui que je veux sous le sapin, c’est Guy Berryman, Ted Mosby ou tout un tas d’autres célébrités / personnages de fiction. La vérité, c’est que le seul que je veux sous le sapin, c’est lui. Mes sentiments me dépassent. Je les ai laissés sortir. Je pense à lui tout le temps. Quand la neige tombe, et que j’aimerais qu’il me serre dans ses bras. Chaque chanson me fait penser à lui, à ses mots. Je suis devenue cette fille un peu ridicule qui attend un sms, et qui ne comprend plus grand chose. Qui s’accroche à ses mots de lundi. A son regard, à son rire. Je me prends à rêver de le trouver en bas de l’immeuble, m’attendant alors que je sais que c’est impossible. J’ai renoncé à essayer de savoir de quoi demain sera fait. J’attends. Il me manque.

    winter_story_by_nayein.jpg